Technologie

UNE TECHNOLOGIE INNOVANTE QUI BOUSCULE BIEN DES IDEES RECUES

DE L’AIR CONTAMINE ENGENDRE DES SITUATIONS DANGEREUSES SOUVENT COUTEUSES

L’air ambiant nous entoure en permanence, non traité, il contient de nombreux polluants. Ces polluants sont dans différentes industries à l’origine de nombreux dangers.

QUI SONT LES POLLUEURS ?

Les contaminants sont classés en 3 grandes catégories :

  • Les particules inertes, poussières, fibres… (contamination particulaire)
  • Les particules viables et micro-organismes comme les bactéries, levures et moisissures (contamination microbiologique)
  • Les contaminants chimiques, tels odeurs ou COV (contamination moléculaire ou chimique)

QUELLES SONT LES TECHNOLOGIES POUR SE DEBARRASSER DE CES CONTAMINANTS ?

Aucune technologie n’est « miraculeuse » ou inefficace, elles sont à choisir ou combiner en fonction de l’objectif recherché :

  • Diminuer le niveau particulaire de l’air => Filtration mécanique
  • Diminuer le niveau de contamination chimique de l’air sur des molécules lourdes et de fortes concentrations => Charbon actif
  • Traiter de manière curative les contaminants sur les surfaces => Brumisation d’oxydants
  • Eviter l’entrée d’air vicié dans une salle => Surpression d’air
  • Détruire de manière permanente la contamination microbiologique, chimique ou odorante => Photocatalyse

PRINCIPE DE LA PHOTOCATALYSE

    • La photocatalyse est un phénomène naturel par lequel le rayonnement UV activant un catalyseur, induit une réaction chimique d’oxydo-réduction des substances polluantes qui sont ainsi éliminées.
  • Le photocatalyseur le plus couramment employé, est le dioxyde de titane (TiO2), stable et non toxique.

NOS ATOUTS

  • Photoclean Quartz permet d’atteindre des efficacités très importantes aussi bien en destruction de contaminants microbiologiques que chimiques et par là-même COV et Odeurs.
  • Cette efficacité repose sur la complémentarité de plusieurs techniques exclusives mettant en œuvre des matériaux très spécifiques.

NOS SPECIFICITES

  1. Le choix des types d’UV (UV-C) et leur puissance adaptée.
  2. La grande surface d’échange des fibres de silice, constituant le support.
  3. L’enduction complexe des fibres, qui n’est que partielle, permet à la lumière UV de pénétrer dans le matelas de silice par les zones non enduites afin de permettre à tout le volume du média d’être activé.
7774501248e08f4e9f0212629cbfe2f0,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,